Blog

Ballan-Miré : la commune toujours plus connectée

Voici un article de la nouvelle république de ce jour. Nous reprenons l’article corrigé des imprécisions/erreurs.

Sources : la nouvelle république

Les étudiants de quatrième année de Polytech Tours ont été reçus.
Les étudiants de Polytech remettent le capteur à Thierry Chailloux entouré de ses
adjoints, des professeurs et de Christophe Colas de Smartome

En octobre 2020, Ballan-Miré est devenue la première commune intelligente (smart city) de la région Centre-Val de Loire. Depuis, plusieurs sites ballanais ont été équipés de différents capteurs, comme La Parenthèse, l’école de musique, les gymnases…

Ces capteurs remontent des informations vers un serveur informatique à travers un réseau privé et sécurisé. On doit cette innovation à Smartome, une jeune société basée à Savonnières. Cet intégrateur de solutions informatiques Ces intégrateurs de solutions IOT apportent ainsi de l’intelligence et de la connectivité dans les villes, immeubles et bâtiments.

Une trentaine de capteurs déjà

Christophe Colas, le président de cette société, enseigne a enseigné également à Polytech Tours, il avait alors fait appel à ses élèves et leur avait soumis ce projet innovant. Il s’agissait à l’époque d’étudiants de la première année du cursus.

Cette fois-ci, ce sont les étudiants de quatrième année qui viennent de réaliser un nouveau prototype de capteur, qu’ils ont présenté au maire et à ses adjoints. Ce modèle module, qui va rejoindre la trentaine de capteurs déjà installés dans la commune, est résistant aux intempéries, opérationnel de jour comme de nuit et mesure également la qualité de l’air.

L’objectif de ces relevés de données doit permettre, notamment, d’optimiser la gestion de l’énergie. Un sujet d’actualité. Le projet global a été mené en partenariat avec la société Smartome, Tours Métropole Val de Loire et l’Université de Tours.

smartome
capteur QAI

Ballan-Miré (37) se saisie des enjeux de Qualité de l’Air Intérieur

COVID: Ballan-Miré (37) se saisie des enjeux de Qualité de l’air.C’est un geste fort au sein de Tours Métropole Val de Loire (TMVL). Elle fait ainsi entrer ses écoles dans l’ère du Smart Building ou du batiment connecté.

Le 14 Octobre dernier avait lieu la journée nationale de la qualité de l’air. C’est le jour durant lequel Smartome a pu remettre officiellement au premier édile, Thierry Chailloux, 30 capteurs de qualité de l’air intérieur (QAI). Ces capteurs vont surveiller la qualité de l’air de 30 classes primaires de la commune. Les taux surveillés seront le taux d’humidité, la température, ainsi que les taux de composés organiques volatiles (COV) et le niveau de CO2. Ce dernier taux est actuellement le seul moyen pour suivre et estimer le niveau de microparticules de COVID19.

Chaque boitier est muni de LED indiquant l’état de l’air ambiant. Les professeurs pourront ainsi avoir la possibilité d’ouvrir et fermer les fenetres et portes au moment opportun.

Les capteurs seront ensuite connectés de façon a comprendre et étudier sur le long terme le comportement des batiments et la qualité de l’air 24/7. Ils rejoindront donc le Smart Territoire qu’est devenu la ville de Ballan-Miré. Avec le déploiement de ces capteurs, Ballan-Miré (37) se saisie des enjeux de Qualité de l’air pour ses enfants.

smartome

De l’importance du suivi « correct » des niveaux de CO2

Comme je vous l’indiquais dans un article précédent, suivre le niveau de CO2 est un excellent indicateur de présence supposée de COVID-19 . En effet, toutes les études convergent vers le fait que ce sont les microparticules de COVID-19 en suspension dans les aérosols qui sont aujourd’hui les plus problématiques. Si le masque protège en effet l’interlocuteur de recevoir les postillons lors d’une discussion, l’air est bien expiré quelque part. Aujourd’hui, la science s’oriente donc vers 2 situations principales. Les lieux de restauration (cantines, restaurants, cafés) pour lesquels les masques sont, bien entendu, proscrits ainsi que les lieux clos. Dans le premier cas, les terrasses permettent de palier en partie à la problématique. Dans le second, le seul élément tangible sera le suivi de CO2. D’où l’importance d’un suivi correct des niveaux de CO2 ! Nous vous donnons des clés pour comprendre et et pourquoi nous avons choisi ce capteur de CO2

smartome